France, le solaire photovoltaïque comme vecteur de la transition énergétique

La France fait partie des pays qui se sont le plus engagés dans la transition énergétique à l’échelle mondiale. Le pays est même classé 9ème sur 114 par le Forum économique mondial pour la qualité de sa transition énergétique. Sur le plan législatif, la loi du 15 août 2015 relative à la transition énergétique vise à mobiliser l’ensemble des forces vives pays (citoyens, entreprises, territoires, pouvoirs publics) sur cette voie. Fin juin 2018, le gouvernement français dévoile son plan solaire avec l’objectif d’atteindre 32 % d’électricité issue de sources d’énergies renouvelables d’ici 2030. Cette politique volontariste témoigne des ambitions françaises dans le domaine de l’énergie solaire. Une politique énergétique qui apportera son lot de changements (positifs) pour le citoyen lambda.

Énergie solaire : nouveau fer de lance de la transition énergétique en France

Dans le domaine de l’électricité verte, la production d’énergie issue de l’éolien dépasse aujourd’hui encore celle d’origine solaire. Néanmoins, le rayonnement du soleil devrait prendre le dessus sur le sifflement du vent dans la production de l’électricité durant la prochaine décennie. Ce regain d’intérêt s’explique en partie par la compétitivité supérieure des panneaux photovoltaïques en matière de prix. C’est donc cette solution qui va poursuivre le déploiement le plus marqué dans les années à venir et les chiffres ne font que confirmer cette tendance. Entre 2017 et 2018, les raccordements sont passés de 875 MW pour atteindre 1200 à 150 MW en fin d’année. Sur la même période, le parc solaire français devrait dépasser le seuil symbolique de 10 GW, évoluant de 2 GW par rapport à décembre 2017.

Le développement massif de l’énergie solaire et sa contribution au « verdissement » du mix énergétique national sont facilités par l’extraordinaire potentiel offert par le soleil. À elles seules, les toitures (360 000 ha) représentent près de 350 GW, selon les chiffres de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). Et contrairement à certaines idées préconçues, l’ensemble de la métropole est exposé à un niveau d’ensoleillement suffisant pour installer des panneaux solaires.

Le « Plan solaire », aussi dit « Place au soleil » prévoit un nombre de mesures pour développer la production et l’usage de l’énergie solaire à grande échelle. Ainsi, les propriétaires des terrains artificialisés inutilisés seront encouragés pour l’installation de centrales solaires sur ces surfaces inexploitées. En outre, les acteurs de la production et les fabricants de panneaux solaires bénéficieront de dispositions d’incitation aux investissements et à l’embauche. Enfin, les moyens de simplification des procédures administratives relatives à l’énergie solaire sont à l’étude.

Transition énergétique

L’électricité photovoltaïque : levier de l’essor de l’autoconsommation

Le recours à l’énergie solaire pour la génération de l’électricité fait baisser sensiblement le coût de production de cette dernière. Parmi les conséquences majeures d’une telle diminution : la facilitation de l’accès à l’autoconsommation. Cela permettra aux particuliers de se mettre à l’abri de la précarité énergétique en anticipant leurs dépenses. L’autoconsommation électrique offre également des avantages financiers pour les producteurs-consommateurs. Ces derniers bénéficient d’un tarif stable qui n’est pas soumis aux variations de prix liées aux dispositions propres à chaque fournisseur. En outre, le développement de l’usage du solaire thermique permettra à terme de réaliser des économies appréciables au niveau du budget destiné à l’eau chaude sanitaire, voire au chauffage en hiver.

Afin d’inciter la population à adopter les panneaux photovoltaïques, le gouvernement travaille sur la simplification des démarches administratives pour obtenir des aides financières (TVA réduite, CITE, subventions locales). La mise en place de méthodes plus simples pour l’installation de nouvelles infrastructures solaires est également à l’étude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *